MERCEDES-Benz Anciennes




Echanges autour des Mercedes-Benz de la seconde moitié du XXe siècle - Entretien & Maintenance

Vous n'êtes pas identifié.

#1 01-12-2019 23:11:11

mag168
Nouveau
Date d'inscription: 01-12-2019
Messages: 4

W123 230CE huile ds le distriduteur d'air et fitre a air

Bonjour a tous

J'ai un petit souci, mon filtre a air est gras et mon distributeur d'air est bien huileux aussi .
Conséquences je note que lorsque que j'enfonce moteur arrêter le clapet d'air celui ci ne remonte pas moteur allumé il remonte
L'huile semblent venir du reniflard ...Comment ça marche ? Y aurait t'il une valve boucher de dépôt huileux quelque part qui boucherai une durite
et amènerai excessivement de huile a l admission et de se fait encrasserai fortement mon distributeur d'air ?
merci d’éclairer ma lanterne

Hors ligne

 

#2 02-12-2019 08:42:08

Corail
Administrateur
Lieu: Hérault
Date d'inscription: 06-02-2008
Messages: 7513
Site web

Re: W123 230CE huile ds le distriduteur d'air et fitre a air

Tu fais vivre dangereusement ton moteur.
Pourquoi affirmes-tu n'importe quoi ?                   - qu'appelles-tu "distributeur d'air" ?      le boitier du filtre à air ?
                                                                         - qu'appelles-tu "clapet d'air" ?               
                                                                         - qu'appelles-tu "moteur allumé" ?         en temps normal, cela correspond au "contact mis"

Je me mets à la place d'un réalisateur de film … et j'imagine que le "clapet d'air" est en fait le plateau doseur de l'injection.
      => ce que tu décris est anormal .. et impossible.
      j'imagine alors  .. que le "moteur est tournant" (= il est en fonctionnement au ralenti"): pourquoi ne pas simplement l'écrire ?


L'huile remontant par le reniflard signifie que le circuit interne des cylindres n'est pas étanche (segmentation, admission, échappement)
=> Ne pas se faire un film, même en Cinemascope mais acheter une Revue Technique (RTA, …)

Ton Pb (après celui de "la sonde de T° ne marche pas") est simple mais ton cinéma complique excessivement en brouillant l'écoute (c'est une contrepétrie): s'en tenir au factuel, aux constatations.
=> Il faut poser le Pb, correctement (= ce que l'on voit) sans rien inventer ou imaginer.

Cette réponse est à relier avec une autre réponse donnée.


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

 

#3 02-12-2019 10:29:41

Guillaume C
Modérateur
Date d'inscription: 04-03-2010
Messages: 2203

Re: W123 230CE huile ds le distriduteur d'air et fitre a air

Le moteur 102, comme la plupart des moteurs depuis le milieu des années 60, comporte effectivement un système de réaspiration des vapeurs du carter moteur pour éviter le rejet direct de celles-ci dans la nature.

Il est naturel, même sur un moteur en bon état, qu'une partie des gaz se trouvant dans la chambre de combustion passe la barrière des segments et se retrouve dans le carter moteur. Pour ramener ces vapeurs d'essence à l'admission, on utilise un tuyau qui part du moteur (couvre-culasse en général) et va à l'admission (au filtre à air, ou directement à la tubulure d'admission selon les cas).

En théorie, l'huile est séparée des vapeurs d'essence dans le couvre-culasse et redescend dans le moteur via un petit siphon, elle ne devrait donc pas se retrouver à l'admission. En pratique, il y a toujours un peu d'huile qui finit par se déposer dans les conduites de reniflard et dans l'admission, le phénomène peut être amplifié par divers facteurs mais au bout d'un certain kilométrage, c'est effectivement inévitable. Un dépôt gras n'est donc pas anormal, en revanche une flaque d'huile dans le filtre à air ou au fond de la tubulure d'admission serait beaucoup plus inquiétante.

Ceci posé, nous en arrivons au blocage du "clapet d'air", dont je suppose comme Corail que tu nommes ainsi le plateau-sonde du système d'injection KA. Ce plateau-sonde est au bout d'un bras, et à l'autre bout se trouve un contrepoids. Au milieu, le bras est traversé par un axe horizontal monté sur paliers qui permet à l'ensemble de pivoter. Ainsi, lorsque tu appuies sur le plateau-sonde, tu fais remonter le contrepoids, et en le lâchant, la force du contrepoids devrait automatiquement le ramener en position de repos.
Si ce n'est pas le cas, c'est qu'il y a un léger grippage ou gommage de l'axe servant de pivot au plateau sonde. Ce n'est pas normal MAIS, c'est tout à fait possible.

La solution curative est simple, mais demande du temps, et d'être méticuleux. Il faudra commencer par nettoyer le "terrain de jeux" puis déposer les tuyaux rigides du système d'injection qui sont au-dessus du débitmètre d'air (le boîtier dans lequel se trouve le plateau-sonde), puis déposer le doseur-distributeur (la "pieuvre" de laquelle sortent les tuyaux rigides des injecteurs). Boucher soigneusement les tuyaux rigides et les raccords du doseur-distributeur. Une fois ceci réalisé, déposer le débitmètre d'air complet et l'amener à l'établi.

Défaire toutes les vis tenant ensemble la partie supérieure et la partie inférieure du débitmètre d'air. Vérifier au passage que la partie inférieure ne comporte pas de craquelures (elle était en aluminium sur les premières autos à injection KA, mais elle est en caoutchouc sur les plus récentes, je ne sais plus si la tienne est en alu, et donc quasiment éternelle, ou en caoutchouc, nettement moins durable).

Reste ensuite la partie supérieure avec l'ensemble plateau-sonde, bras, contrepoids, axe de pivot. A l'extérieur du boîtier, de chaque côté, tu verras un bouchon d'environ 10 à 15mm de diamètre, tenu en place par un circlip. Derrière ce bouchon, il y a un ressort, une bille, puis le bout de l'axe de pivot. En ôtant le circlip, il faut faire attention, car le ressort est puissant et il ne faut pas qu'il fasse partir le bouchon en tôle à l'autre bout de l'atelier.

Je ne me souviens plus du moyen de libérer l'axe de pivot du bras du plateau-sonde, peut-être tout simplement deux grosses vis fendues à dévisser sur le bras. Ensuite, chasser l'axe, nettoyer soigneusement toutes les pièces, y compris les alésages de l'axe dans le boîtier, jusqu'à ce que l'axe puisse être engagé à la main dans ses paliers et puisse pivoter librement mais sans jeu.
Tout remonter en sens inverse, en graissant billes et ressort (une goutte d'huile sur les paliers d'axe n'est pas de trop non plus), et en centrant convenablement le bras du plateau-sonde sur l'axe (sinon, le plateau-sonde accrochera la paroi du débitmètre à l'endroit le plus étroit).

Changer la partie inférieure du débitmètre si elle est en caoutchouc craquelé.

Revenir au moteur, examiner le boîtier de papillon, le déposer et le nettoyer s'il est encrassé (veiller tout particulièrement à déboucher les orifices des prises de dépression), ne pas modifier son réglage et ne pas le désassembler. Le reposer avec un joint neuf.

Reposer le débitmètre.

Examiner le doseur-distributeur. Son piston central doit coulisser librement à la main. Si ce n'est pas le cas, le signaler ici pour avoir la méthode de dégrippage.

Tant que les injecteurs sont accessibles, ce peut être le bon moment pour changer les divers joints et douilles en plastique se trouvant à la base des injecteurs et qui sont le pus souvent cuits par le temps.

Il ne reste plus qu'à achever le remontage, en apportant un soin particulier à la repose des tuyaux rigides. L'étanchéité "métal sur métal" par ces raccords "à olive" est très efficace et ne demande pas un serrage important mais il faut que le tuyau soit parfaitement bien positionné par rapport à son raccord sur l'injecteur ou sur le doseur-distributeur. Je ne m'étends pas plus, si tu as l'habitude des injections Diesel, tu dois être au courant de cette précaution.

Hors ligne

 

#4 02-12-2019 18:34:31

Corail
Administrateur
Lieu: Hérault
Date d'inscription: 06-02-2008
Messages: 7513
Site web

Re: W123 230CE huile ds le distriduteur d'air et fitre a air

Guillaume C a écrit:

En théorie, l'huile est séparée des vapeurs d'essence dans le couvre-culasse et redescend dans le moteur via un petit siphon, elle ne devrait donc pas se retrouver à l'admission. En pratique, il y a toujours un peu d'huile qui finit par se déposer dans les conduites de reniflard et dans l'admission, le phénomène peut être amplifié par divers facteurs mais au bout d'un certain kilométrage, c'est effectivement inévitable. Un dépôt gras n'est donc pas anormal, en revanche une flaque d'huile dans le filtre à air ou au fond de la tubulure d'admission serait beaucoup plus inquiétante.

De mémoire, je crois que ce phénomène de "condensation des vapeurs d'huiles" s'effectue sur une hélice (= sorte de ressort).
Si cette hélice est encrassée par la gomme d'huile de mauvaise qualité ..la condensation ne s'effectue pas ou très mal: il convient alors de la nettoyer.
Cette hélice peut avoir été déposée.
Mais cela ne peut pas expliquer "une flaque d'huile" dans le porte filtre.


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

 

#5 02-12-2019 23:41:25

Guillaume C
Modérateur
Date d'inscription: 04-03-2010
Messages: 2203

Re: W123 230CE huile ds le distriduteur d'air et fitre a air

L'hélice que tu évoques, qui ressemble à un écouvillon pour nettoyer les canons de fusil, est une simple spire pare-flammes, elle était présente sur les Mercedes en version pour les USA déjà dans les années 70, mais n'était pas utilisée sur les modèles standard.

La condensation des vapeurs d'huile est obtenue en montant une tôle dans le sens de la longueur, en haut du couvre-culasse à l'intérieur ; cette tôle forme un canal qui communique d'un côté avec l'intérieur du moteur (compartiment d'arbre à cames), et de l'autre avec le raccord du tuyau de reniflard. En traversant ce conduit, les vapeurs se refroidissent et l'huile se condense. A la fin du canal, l'huile redevenue liquide retombe dans le moteur par un petit trou ou un petit conduit en siphon, et les vapeurs de carburant s'évacuent par le tuyau de reniflard.

Le dispositif est normalement sans entretien, mais il peut être utile de vérifier de temps en temps que le trou ou le siphon permettant à l'huile de redescendre dans le moteur n'est pas bouché.

En outre, dans les systèmes Mercedes, on trouve souvent une division des conduits de reniflard, l'un de forte section aboutissant au filtre à air, et l'autre allant directement vers la tubulure d'admission où les conduits d'air de ralenti mais en passant par un orifice calibré étroit (de l'ordre de 2mm, la section pouvant varier selon les moteurs). Il faut aussi vérifier cet orifice calibré à l'occasion, et le cas échéant le déboucher.

Hors ligne

 

#6 03-12-2019 09:44:19

Corail
Administrateur
Lieu: Hérault
Date d'inscription: 06-02-2008
Messages: 7513
Site web

Re: W123 230CE huile ds le distriduteur d'air et fitre a air

Très juste … 'une forme de tôle' faisant échangeur thermique.

Sur ce 230TE au kilométrage d'utilitaire Diesel, acheté 300€ … j'avais une fumée bleue en frein moteur (solutionné)  et un bac de bloc filtre à air anormalement huileux (mais pas de flaque).
      Il est possible que "flaque" soit issu d'un langage imagé populaire ne reflétant pas la réalité .. c'est le phrasé moderne roll
Le couvre culasse était fort encrassé d'une couche de gomme marron: ce fut éliminé en raclant avec une truelle plate puis au scotchbrite (plusieurs),
     ensuite avec du solvant .. en surveillant le métal.

Je me rappelle vaguement d'avoir déposé cette tôle pour la nettoyer au mieux avec différents solvants … pour que les vapeurs d'huile puissent condenser au mieux et s'écouler.
Il fallut aussi "remuer la segmentation"  pour la nettoyer et améliorer l'étanchéité des cylindres.

Ce serait bien de différer un traitement pour attendre le complet rétablissement de l'hébergement d'images et surtout … s'exprimer correctement par écrit.

Maintenant, le fond de la cuve est simplement gras au doigt, couleur noir-mat ce qui n'apparait pas anormal sur un moteur de plus de 400.000km


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr

Annuaire Automobile Motorlegend.com
Actualité MERCEDES