MERCEDES-Benz Anciennes




Echanges autour des Mercedes-Benz de la seconde moitié du XXe siècle - Entretien & Maintenance

Vous n'êtes pas identifié.

#1 28-01-2020 18:27:28

MehrStern!
Modérateur
Date d'inscription: 05-07-2008
Messages: 788
Site web

280 CE : soucis passagers. Mais qu'est-ce donc ?

Voici l'histoire de ma 280Ce, qui en 20 ans de vie commune ne m'avait jamais causé de problèmes, Toujours partante, c'est une voiture que j'utilise très souvent, y compris dans de longs trajets, En septembre nous nous sommes fait un Quimper-Paris aller et retour, où on sent que ces voitures ne sont à l'aise qu'à partir de 110 km/h... et au delà.

https://i40.servimg.com/u/f40/11/37/54/76/th/280ce10.jpg

Jour 1

Transfert de la 280ce de l'atelier au domicile, environ 15 km,

Tout se passe bien, comme d'habitude Le M110 ronronne, prend bien ses tours, A mi-route (moteur 60/80°) , on commence à ressentir comme un petit cafouillage ... qui se confrme au premier feu : elle cale ! On repart tant bien que mal, recale au deuxieme feu, au rond point et ce à chaque fois qu'on ralentit,
A bas régime, elle a du mal à reprendre ses tours,
A vitesse constante on arrive à maintenir éveillée.

Arrivé à la maison, elle cale. Pour la rentrer dans le garage, elle cale,,,
Démontage des bougies : sèches, Culots propres d'un brun clair, Petit nettoyage sommaire à la toile emeri pour la forme et je remonte.

Jour 2

Transfert de la 208ce du domicile à l'atelier (là j'ai de la place et de l'outillage pour commencer à m'occuper du problème)

Je choisis un créneau horaire où il n'y a pas trop de circulation, et go !
Et là aucun soucis, elle marche correctement, comme d'hab.
Même pour la manoeuvrer dans l'atelier, moteur chaud. Ne cale pas.

Jour 3

Qu'incriminer ?
Air, Essence, Electricité ?

Changement de consommables qui pourraient être à l'origine du problème.

Filtre à essence (en 20 ans je ne l'ai jamais changé)
Filtre à air (il était très sale)
Tête d'allumeur (bien usé)

Jour 4

Essai sur route, 4 ou 5 km campagne et agglomération. Rien à dire. Prend ses tour, rien à dire non plus à bas régime...

,,, je décide donc un « retour maison ! »

Nickel ! Je retrouve ma voiture, vive et alerte, silencieuse.

Jour 5

Trajet maison – centre ville (2 km)

Je n'ai pas fait 500 m que la belle cafouille, jusqu'à destination : un garage en sous sol où je la parque habituellement.
Mêmes symptômes que le Jour1 : ratatouille et cale, ne tient pas son ralenti.


Jour 6

Retour à l'atelier

Cafouillage total, heureusement par chance je n'ai pas eu à m'arrêter. Peu de circulation et tous les feux au vert !

Tout le trajet, voiture bruyante, grosses perte de puissance dans les montées, passage en S pour relancer. Pétaradage à la décélération (ça m'a rappelé ma mob!) Pan ! Pan ! Pan ! Arrivé à destination, moteur au ralenti très bruyant (j'ai même cru que mon échappement était naze), odeur de chaud (une partie du trajet en S?)

Voilà pour l'instant.
Je n'ai pas eu le temps de regarder plus avant.


200 T   1982
280 CE 1981

Hors ligne

 

#2 28-01-2020 19:28:27

Guillaume C
Modérateur
Date d'inscription: 04-03-2010
Messages: 2262

Re: 280 CE : soucis passagers. Mais qu'est-ce donc ?

Quid du jeu des soupapes ?

Un jeu nul sur une soupape d'échappement peut occasionner des problèmes de ralenti aléatoires et de cafouillages à bas régime.

Hors ligne

 

#3 28-01-2020 19:28:27

Corail
Administrateur
Lieu: Hérault
Date d'inscription: 06-02-2008
Messages: 7940
Site web

Re: 280 CE : soucis passagers. Mais qu'est-ce donc ?

Le Pb peut se trouver au sein de l'un des trois 'acteurs':
     - Comburant    = Admission en AIR
     - Carburant      = Admission du carburant
     - Energie          = Allumage

C'est d'ailleurs ce que tu as commencé de vérifier ..
Les bougies remontent que pour elles ce ne serait pas anormal.

Ce serait de continuer .. mais en restant 'groupir' dans chaque domaine:
     - Air:  regarder Tout ce qui contribue       - jeux de soupapes (s'ajuste moteur chaud) : peu de jeu = moindre ouverture (donc moins d'Air)
                                                                 - calage de la distribution: décalé .. les soupapes perdent en efficacité (donc moins d'air, moins d'échappement)
                                                                 - tringlerie: vérifier les positions repos/pleine charge

     - Carburant: shunter le relais de pompe   - mesurer le débit  (Litre/mn)    en mesurant le volume de carburant débité en 15s ou 30s dans une bouteille
                                                                 - si débit faible, mesurer le courant circulant dans la pompe ( remplacer le shunt par un ampèremètre)
                                                                 - vérifier visuellement les conduites: si tressées en extérieures … elles sont attaquées par le carburant SP
                                                                              les remplacer par des durites certifiées (marquage laser) .. telles que celles en vente chez Feux Vert.
                        la fiabilité de l'injection K (et aussi sa complexité) fait examiner son cas en dernier ressort.

     - Energie: dans le noir de ton atelier, capot levé, moteur fonctionnant … regarder les fils de bougies (vois tu de petites étincelles .. courant sur les fils)
                     distributeur neuf:                   - regarder où se situent la transmission des arcs (en début du plot ou bien au milieu … ?)
                                                                 - As-tu remplacé le doigt-distributeur ?
                     Lampe stroboscopique            - ce serait de vérifier le calage de l'allumage, éventuellement mesurer au multimètre le boitier d'allumage.

De la sorte, nous avons dressé un plan de bataille .. avec ses axes de progression: c'est bien de tout noter, domaine par domaine, sur un cahier (ou des feuilles) archivées dans le Dossier Entretien du coupé.
Ce sont essentiellement des vérifications … pour rechercher ce qui cloche.

Côté pratique:  S'appuyer sur les forums Distribution (soupape, calage), Injection K, Allumage en ce qui concerne l'existant si tu te sens autonome  ou créer ta discussion pour échanger.


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

 

#4 29-01-2020 08:30:33

MehrStern!
Modérateur
Date d'inscription: 05-07-2008
Messages: 788
Site web

Re: 280 CE : soucis passagers. Mais qu'est-ce donc ?

Ok et merci pour vos réponses !


Guillaume C a écrit:

Quid du jeu des soupapes ?

Un jeu nul sur une soupape d'échappement peut occasionner des problèmes de ralenti aléatoires et de cafouillages à bas régime.

Pas encore été regarder les soupapes, ça va être à faire dans le cheminement des recherches...


Corail a écrit:

Le Pb peut se trouver au sein de l'un des trois 'acteurs':
     - Comburant    = Admission en AIR
     - Carburant      = Admission du carburant
     - Energie          = Allumage


De la sorte, nous avons dressé un plan de bataille .. avec ses axes de progression: c'est bien de tout noter, domaine par domaine, sur un cahier (ou des feuilles) archivées dans le Dossier Entretien du coupé.
Ce sont essentiellement des vérifications … pour rechercher ce qui cloche.

Côté pratique:  S'appuyer sur les forums Distribution (soupape, calage), Injection K, Allumage en ce qui concerne l'existant si tu te sens autonome  ou créer ta discussion pour échanger.

Je vais attendre qu'il fasse moins froid pour commencer à travailler dessus...
Y aller progressivement et vous faire un compte rendu ponctuel.

Une question : y a t il une méthode pour changer le doigt d'allumeur sans tout casser ? Il y a une grosse résistance et je n'ai pas voulu forcer...
Je me rappelle l'avoir fait la 230E à l'époque, et je n'avais pas eu de problème.

Merci


200 T   1982
280 CE 1981

Hors ligne

 

#5 29-01-2020 08:35:00

Corail
Administrateur
Lieu: Hérault
Date d'inscription: 06-02-2008
Messages: 7940
Site web

Re: 280 CE : soucis passagers. Mais qu'est-ce donc ?

MehrStern! a écrit:

Une question : y a t il une méthode pour changer le doigt d'allumeur sans tout casser ? Il y a une grosse résistance et je n'ai pas voulu forcer...
Je me rappelle l'avoir fait la 230E à l'époque, et je n'avais pas eu de problème.

Ce ne serait pas une résistance .. mais un contact s'ouvrant par inertie cinétique (= rupteur de protection vs surrégime)
Coincer le doigt d'allumeur entre index & majeur et tirer vers le haut (en profiter pour huiler le coussinet de feutre)


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

 

#6 31-01-2020 18:07:20

MehrStern!
Modérateur
Date d'inscription: 05-07-2008
Messages: 788
Site web

Re: 280 CE : soucis passagers. Mais qu'est-ce donc ?

280CE suite...


Tête d'allumeur changée.

Je me suis aperçu entre temps d'un  mauvais ordre de branchement du faisceau sur la tête d'allumeur lors du changement de celui ci. Serait-ce l'origine du problème rencontré jours 5 & 6 ?

Trop facile...

Ordre rétabli (153524 et non 1233456), elle démarre du premier coup, beau ralenti. Au premier coup d'accélérateur : gros trou, ratés, le moteur s'arrête presque.
Elle ne veut pas prendre ses tours,

Pas d'odeur d'essence particulière à l'échappement.

Bougies sèches, brun clair.

Voilà j'en suis là

Va falloir organiser un plan de bataille.

Y aurait-il un article sur le réglage du jeu de soupapes sur le m110 ?


200 T   1982
280 CE 1981

Hors ligne

 

#7 31-01-2020 18:28:45

Corail
Administrateur
Lieu: Hérault
Date d'inscription: 06-02-2008
Messages: 7940
Site web

Re: 280 CE : soucis passagers. Mais qu'est-ce donc ?

Je peux t'envoyer ça par courriel.


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

 

#8 21-02-2020 16:09:22

MehrStern!
Modérateur
Date d'inscription: 05-07-2008
Messages: 788
Site web

Re: 280 CE : soucis passagers. Mais qu'est-ce donc ?

Suite de mes pérégrination avec mon  M110

Après la vérification du débit de la pompe à essence (Sympôme évoqué plus haut),
C'est positif, elle fonctionne très bien, 1 litre en 20 s...
J'aurais préféré que ce soit ça l'origine du problème : on change la pompe et ça repart !

Puisque le symtôme pouvait aussi avoir son origine côté soupape,
Je me suis attaqué au réglage de celles ci,

1 - mise au PHM

2 – debut de réglage côté admission en partant du cylindre 1 au 6
en dévissant l'écrou de réglage et intercalant la cale (0,10) et revissant jusqu'au « frottement dur »

Evidemment ça fonctionne sur les cames 1et 2 la 3 non (elle est vers le bas), la 4 oui, 5 non (même chose que la 3), la 6 oui

Idem côté echappement (cale 0,25) avec les mêmes problématiques

https://i40.servimg.com/u/f40/11/37/54/76/th/img_2038.jpg     https://i40.servimg.com/u/f40/11/37/54/76/th/img_2039.jpg


Auto critique - 1ere erreur :

Malgré le process très clair et concis que m'a donné Corail

Pourquoi ai je focalisé sur le PHM (pas mentionné dans le process pour cette opération) ?

Il y est clairement dit : « chaque came doit être à 180° du basculeur »
D'ailleurs l'illustratIon du manuel d'atelier est suffisamment claire et parle de « mesurer le jeu de soupape entre la portée du basculeur et la CIRCONFERENCE DE LA BASE de la came .

https://i40.servimg.com/u/f40/11/37/54/76/th/05_reg11.png

Bon, pour l'heure tout est resté en plan.

Reste à rattraper mes conneries.

Je prends une verveine et attends vos commentaires.


200 T   1982
280 CE 1981

Hors ligne

 

#9 21-02-2020 16:33:06

Corail
Administrateur
Lieu: Hérault
Date d'inscription: 06-02-2008
Messages: 7940
Site web

Re: 280 CE : soucis passagers. Mais qu'est-ce donc ?

L'avantage de commencer par le PMH tient à deux choses:
      - commencer par un ordre donné:     soupape Admission cyl 1  et  soupape Echappement d'un autre cyl
               tu tournes à la main et tu passes aux autres cylindre ... si tu vas 'trop loin'  tu n'as pas le droit de faire marche - arrière .. il te faut continuer à tourner
               Chez les Shadocks ... ils pensaient qu'un jour, de pomper, ça servira à quelque chose .. forcément.
     - être à même de vérifier le calage de la distribution   càd le synchronisme entre les pistons     (via le vilebrequin)
                                                                                                                      &  les soupapes  (via l'arbre à came)

le moteur .. c'est comme la bonne combustion d'une cheminée:  il faut de   - l'énergie  (étincelles des bougies)
                                                                                                             - du carburant  (essence)
                                                                                                             - du comburant (air)
      Si la température ou le dosage pêche ça fume ou ça marche mal.


Came à 180°:
     C'est ce que précise le manuel.
     Mais le M127 et son filleul le M110 sont mieux réglés avec un angle de 90° avant la came: c'est un membre, préparateur Pro, qui me le signala.


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr

Annuaire Automobile Motorlegend.com
Actualité MERCEDES