MERCEDES-Benz Anciennes




Echanges autour des Mercedes-Benz de la seconde moitié du XXe siècle - Entretien & Maintenance

Vous n'êtes pas identifié.

#1 04-02-2009 13:05:50

Corail
Administrateur
Lieu: Hérault
Date d'inscription: 06-02-2008
Messages: 2649
Site web

G


doc Frédérick w124.org

doc Frédérick w124.org

doc Frédérick w124.org




Un site très interessant, où l'on apprend beaucoup de choses : http://www.mbg.hu/

A http://www.mbg.hu/Gephaz.htm#Gyári%20G%20gumiméretek : Bien des choses .... :D
    Extraits : ( en ce qui concernent le dossier de définition, le site mbg.hu intégre les liens vers le site Russe detali.ru)
461.210 230 G
461.211 230 G
461.212 280 GE
461.213 280 GE
461.217 230 GE
461.218 230 GE
461.219 230 GE
461.227 230 GE
461.229 230 GE
461.238 230 GE
461.239 230 GE
461.249 230 GE
461.266 230 GE
461.267 230 GE
461.302 G 270 CDI
461.310 240 GD   OM616
461.311 240 GD   OM616
461.312 300 GD   OM617
461.313 300 GD  OM617
461.317 250 GD
461.318 250 GD
461.321 290 GDT
461.322 290 GDT
461.323 290 GD
461.325 300 GD
461.326 290 GDT
461.327 290 GDT
461.328 290 GD
461.329 290 GD
461.332 G 270 CDI
461.335 290 GDT
461.336 290 GDT
461.337 290 GD
461.338 290 GD
461.341 290 GD
461.342 G 270 CDI
461.347 300 GD
461.348 300 GD
461.349 300 GD
461.365 290 GDT
461.366 290 GDT
461.367 290 GD
461.368 290 GD
461.401 250 GD
461.402 250 GD
461.403 290 GD
461.405 250 GD
461.450 250 GD/290 GD
461.451 290 GD
461.452 250 GD/290 GD
461.454 290 GD
461.455 290 GD
461.456 250 GD/290 GD
461.458 250 GD/290 GD
461.459 250 GD/290 GD


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

En ligne

 

#2 04-02-2009 13:10:36

Corail
Administrateur
Lieu: Hérault
Date d'inscription: 06-02-2008
Messages: 2649
Site web

Re: G

Le site de Paul Faul http://paulfaul.pa.funpic.de/
à la page http://paulfaul.pa.funpic.de/howtos/mb_ … b_1960.pdf
éclaire un peu sur ces 461 au moteur d'ancètre: (il faut avoir en tête que les OM61x sont en filiation directe avec l'OM621 de ... 1959).

240 GD           461.310           616.938           OM 616 D 24
240 GD           461.311           616.938           OM 616 D 24
300 GD           461.312           617.932           OM 617 D 30
300 GD           461.313           617.932           OM 617 D 30


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

En ligne

 

#3 08-09-2009 18:28:50

Corail
Administrateur
Lieu: Hérault
Date d'inscription: 06-02-2008
Messages: 2649
Site web

Re: G

Décodage des numéros de châssis  G460:

Votre N° est sous la forme 460.  abc . de . uvwxyz

a caractérise le type moteur + le mode de propulsion
                a = 0: Moteur Essence   &  4x2 (Roues Ar motrices)
                a = 1: Moteur  Diesel     &  4x2 (Roues Ar motrices)
                a = 2: Moteur Essence   &  4x4 :230G (M115.973) 230GE (M102.981)
                a = 3: Moteur  Diesel     &  4x4 : 240GD OM616.936), 300GD (OM617.931)

b représente le yype de carrosserie
                b = 1: Camionnette découvrable,
                b = 2: Fourgonnette,
                b = 3: Break

c est lié à l'empattement et le type de moteur:
                c = 0:     2400  avec M115.973 ou OM616.936
                c = 1:     2850  avec M115.973 ou OM616.936
                c = 2:     2400  avec M110.994 ou OM617.931
                c = 3:     2850  avec M110.994 ou OM617.931

d     d = 1     conduite à gauche
                d = 2      conduite à droite

e    pour l'Etat à la livraison

uvwxyz sont le N° de châssis proprement dit.

En espérant que cela ne fasse pas le même pataques qu'à http://www.mercedes-anciennes.fr/forumm … .php?id=30    roll


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

En ligne

 

#4 30-10-2017 13:25:23

Corail
Administrateur
Lieu: Hérault
Date d'inscription: 06-02-2008
Messages: 2649
Site web

Re: G

Quels auspices présidèrent à la création du G   ?
- Au cours des années 50s la France essaya de remplacer la Jeep. ¨
       Plusieurs prototypes de jeep "à la française", dont la Delahaye VLR, verront le jour, mais sans réel lendemain.

- Au cours des années 60s, d'autres tentatives ne déboucheront pas plus.

- Dans les années 65s, la France se rapproche de deux de ses voisins (Allemagne, Italie) pour construire un projet industriel.
       L'expression des besoins, trop différents, aboutiront à une impasse industrielle : le projet est abandonné à l'approches des années 70s.

- Au début des années 70s, les Citroën Mehari, robustes "Tout chemin"  roll, succèdent aux fragiles & vieillissantes Jeep "Tout Terrain" cool
       Elles seront 9000, pures 4x2, destinées aux parcours de liaisons, légères & maniables ... parfaitement adaptées aux missions de guerre ou d'assistance en TOE.

- En 1974 des véhicules civils existants (Land Rover, Toyota, Jeep, Fiat, VW) sont évalués: le projet n'aboutit pas.
- 1976: l'Armée contacte les grands constructeurs automobiles nationaux (Citroën et Peugeot): ceux-ci ne sont pas intéressés.
       Pas rentable d'avoir à construire une chaîne spécifique pour de si faibles quantités.

- 1976: Malgré cela, l'Armée a l'impression d'être entrée dans une impasse et cherche une issue.
      Une autre solution: négocier un partenariat entre constructeur français / étranger:
               Renault / Fiat:  un Nuova Campagnola à moteur de R20
              Citroën / VW: un Iltis à moteur de CX-Athéna
              Peugeot / Mercedes: un Geländewagen à moteur de 504.
                  Ce prototype Peugeot-MB roulera en 78 et subira une longue série d'essais y compris un rallye dans le Sud algérien avec deux P4.

- 1976 .. c'est aussi l'armée du Shah d'Iran qui commande à Mercedes un véhicule militaire  4x4
      MB se retourne vers la société autrichienne Steyr-Daimler-Puch, spécialiste de ces véhicules tout terrain pour travailler sur le projet "Explorer"
      Le châssis reprend la technique qui a fait le succès du Range Rover britannique et est est désigné 'classe G' (Geländewagen}.
      La production est lancée en février 1979 dans l'usine de Steyr-Daimler-Puch à Graz en Autriche.
      Entre temps, le Shah d'Iran a été détrôné, ses commandes annulées: le G est dérivé en différentes versions civiles.
      L'appel d'offre de l'armée française a maintenu l'intérêt d'une version militaire et l'accord Peugeot / MB répartit la fabrication à 50/50 entre les deux constructeurs.
      Finalement, le P4, de conception plus récent que le prototype Peugeot-MB, sera choisi par l'armée française qui en commandera 15 000,
      commande ramenée à 13 500 suite à la déflation des effectifs.

      Peugeot installe sur le G, le moteur de 504, la BVM de 604, des circuits électriques, assure les soudage de la caisse et traitement anticorrosion.
      Le reste est fourni par Mercedes qui n'accorde pas à Peugeot la possibilité d'exporter le véhicule construit (dit P4) autrement que vers les pays
       d'Afrique liés par un accord de défense avec la France.

- 1985, Peugeot bascule la production du P4 sur l'usine Panhard de Marolles en Hurepoix, au moment où la production sochalienne avait atteint 7500 ex.
      Panhard, depuis 73, fait partie du groupe Peugeot et en est devenue la division Défense.
- 1992, Panhard aura à transformer 2300 P4 essence en P4 Diesel, les autres étant transformés par les ERM (Etablissements Régionaux du Matériel)


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

En ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr

Annuaire Automobile Motorlegend.com
Actualité MERCEDES