MERCEDES-Benz Anciennes


Mercedes W108

Echanges autour des Mercedes-Benz de la seconde moitié du XXe siècle - Entretien et Maintenance

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 22-09-2018 20:16:10

Dogboy
Membre
Lieu : Ile de France - Pyrénées
Inscription : 28-11-2017
Messages : 192

W107 280SLC plafonne à 110

Bonjour à tous,

Cette fois, je m’intéresse à l’alimentation de la SLC. Elle plafonne à 110kmh et semble tourner sur 5 pattes depuis que je l’ai récupérée. Ses années d’immobilisation ou de fonctionnement épisodique ne lui ont pas fait que du bien. sad
On prend donc le problème par le début : dépose du réservoir et de l’alimentation. L’état de l’ensemble pompe filtre ne m’inspire pas confiance, suintant d’essence qui vient de la durite principale de sortie du réservoir, gentiment fuyarde.

159899.jpg

Vidange du réservoir et déconnexion des durites. Bien sur la durite principale est bloquée par le temps, sa forme de manœuvre est peu accessible et la clef ripe. On prend la solution radicale, après quelques hésitations quand même : découpe à la Dremmel.
On serre les fesses devant le flot d’étincelles sur la connexion au réservoir et on remercie le Saint patron des mécanos quand la durite tombe enfin !
Un fois déposé, le réservoir laisse voir l’état du logement, qui n’a pas apprécié les infiltrations par le joint de lunette arrière. La corrosion est heureusement superficielle. Donc grattage, anticorrosion pénétrant (Rustol) et peinture antirouille.

159900.jpg

Dépose de la crépine (clef de 46 !) qui est à peine sale et pas colmatée, visite de l’intérieur du réservoir à la caméra : les parois sont nickel !=D

159901.jpg159907.jpg

On pousse un grand ouf et on remonte avec une durite et des joints neufs (merci MB).
Révision de la pompe et du filtre, changement de toutes les durites et on passe à l’avant.

159902.jpg

Contrôle de la pression du circuit d’injection, 2 bars impeccable mais chute immédiate de la pression quand on coupe l’alimentation. Par chance, la coupable se dénonce rapidement : durite d’injecteur de départ à froid fuyarde.

159903.jpg

Cela confirme qu’à cet âge honorable, toutes les durites doivent être remplacées si l’on ne veut pas finir en brasero au bord de la route.

Pour fêter ça, je me fais un petit tronçon d’autoroute pour décalaminer la bestiole.
Première constatation, elle a retrouvé son souffle mais tous les réglages restent à reprendre.
Quelques toussotements de temps en temps, les vitesses de la BVA qui passent trop haut et du flou dans les changements d'appui laissent augurer de nouvelles parties de mécanique.

Pour le problème de la BVA et les toussotements, j'ai trouvé la piste, c'est ICI.


Mercedes W107 280SLC 1976 - R230 500SL 2002 - Jaguar XJ-S V12 Cab 1990 - Avantime V6 3l 2002 - Jaguar XK8 V8 coupé 1997

Hors ligne

#2 23-09-2018 09:03:31

Corail
Administrateur
Lieu : Hérault
Inscription : 06-02-2008
Messages : 9 177
Site Web

Re : W107 280SLC plafonne à 110

Oui, les durites textiles "Essence plombées"  ne tiennent pas le carburant "SP" .
Celles serrées par serflex deviennent poreuses avec le temps.


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

#3 23-09-2018 10:25:06

Jean7
Modérateur
Lieu : Lutetia
Inscription : 22-11-2009
Messages : 2 736

Re : W107 280SLC plafonne à 110

JO 79, as-tu exploré cette piste à fond, pour ton manque supposé de puissance ?
Corail t'avais d'ailleurs interrogé dernièrement sur l'alimentation.


W140-Cl420.1997...

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB