MERCEDES-BENZ Anciennes


Mercedes W108

Echanges autour des Mercedes-Benz de la seconde moitié du XXe siècle - Entretien et Maintenance

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 21-09-2021 21:01:25

romuald31
Membre
Inscription : 21-09-2021
Messages : 14

Une W108 250SE auto de février 66 - sortie de garage après 36 ans...

Bonjour à toutes et à tous,

pour faire suite à ma présentation ( https://www.mercedes-anciennes.fr/forum … p?id=14067 ), je viens vous présenter un de mes prochains projets.

Par échange entre passionnés de voitures anciennes, les discussions m'ont mené jusqu'à un garage dans lequel, une 250SE automatique de février 66 dort tranquillement depuis 1984.

Jusqu'en 2000, les petits enfants l'ont fait rouler dans la cour de la ferme familiale.
Depuis, elle ne démarre plus. Ils pensent que les souris ont croqué le faisceau!

Elle a 132.000km et le moteur a été changé à 110.000km (je ne sais pas encore si échange standard ou occasion).

mini_InkedP1060063_LI.jpg  mini_Inked20210918_163311_LI.jpg  mini_20210918_163301.jpg  mini_20210918_164045.jpg  mini_20210918_163935.jpg


La voiture est très saine d'un point de vue corrosion.
Je m'y connais un peu en anciennes (voir ma présentation) et, j'ai une petite idée de ce qu'il faut faire pour la remettre en route (je n'ai pas dit un restauration).

Au-delà des fluides (moteur, boite, refroidissement), des freins à vérifier/changer, allumage, circuit d'essence, les différents caoutchoucs... ce qui m'inquiète, c'est l'injection et son coût possible!

Pourriez-vous m'orienter sur une valeur du véhicule dans l'état?
N'hésitez pas me donner des infos sur un coût de remise en route et à quoi penser?

Les pneus et l'esthétisme viendront ensuite...

Merci,
Romuald

Dernière modification par romuald31 (21-09-2021 21:03:38)

Hors ligne

#2 21-09-2021 21:26:58

Corail
Administrateur
Lieu : Hérault
Inscription : 06-02-2008
Messages : 11 949
Site Web

Re : Une W108 250SE auto de février 66 - sortie de garage après 36 ans...

je suis incapable de t'orienter vers un ordre de coûts (tu risquerais de me tordre le cou)

Carburant:   le SP a fortement dégradé les caoutchouc => les remplacer tous.
                   ne pas le faire, t'exposera à de désagréables surprises.

Pompe injection en ligne:   elle est inspirée de celles des Messerschmitt (en moins complexe) ...
                   En restauration, un Messerschmitt conservé sous quelques mètres de vase voit sa pompe non-dégradée.
                   Par contre, le carburant put gommer: symptôme = pas d'essence aux injecteurs.
                   Le dégommage n'est pas compliqué.

Direction:   Gaffe .. le jeu de Direction n'existe pas en tant que tel (Direction assistée) mais en terme d'effort au volant,
                 Huile différente selon assistance ou pas.
Pont:          Re-gaffe .. pont hypoïde donc huile HP HD et pas autre chose
BVM:          Re-re-gaffe .. c'est de l'huile pour BVA (et pas autre chose)

Sur une MB, le coût est généralement celui de la carrosserie car MB utilise de l'acier recyclé: que de la rouille ait été fondue lors du recyclage ... elle sera présente dans l'acier .. seule la peinture établira une barrière étanche avec l'Oxygène.
Tous les endroits où l'acier travailla .. (emplacement des crics) peut avoir faïencé et ouvert autant de portes d'entrée à la corrosion.
Regarder aussi tous les endroits (sous les joints) où l'eau peut avoir stagner (inclus donc les écoulements d'eau)


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

#3 22-09-2021 07:37:51

Guillaume C
Modérateur
Inscription : 04-03-2010
Messages : 2 697

Re : Une W108 250SE auto de février 66 - sortie de garage après 36 ans...

Les moteurs "échange standard" portaient une identification spécifique. Leur numéro de série d'origine était limé, au moins partiellement, et une nouvelle plaque d'identification était fixée, indiquant la référence de la pièce, un nouveau numéro de série, et surtout la mention "Tauschaggregat" (organe de rechange).

Sur la 250SE, le numéro de série du moteur doit encore se trouver sur le flanc du bloc, côté conducteur, vers l'arrière, un peu en-dessous du plan de joint de culasse.

Attention, surtout en cas d'échange standard, un moteur qui ne tourne pas peut se bloquer ; et plus il est neuf (jeux de fonctionnement faibles), plus le phénomène risque de se produire.

Avant toute tentative de démarrage, déposer le couvre-culasse, tourner le moteur à la main avec une clé à cliquet équipée de la douille ad hoc et vérifier que toutes les soupapes remontent bien dès que la pointe de la came les libère (une soupape grippée peut coincer dans son guide, elle descend généralement sous la menace de l'arbre à cames ... mais ne remonte pas ensuite et reste ouverte, se faisant alors taper dessus par le piston qui remonte). 
Le phénomène est plus rare sur les autos à guides de soupapes en bronze ou cuivre (ce qui est le cas des Mercedes) que sur les autos à guides de soupapes en fonte, mais la prudence est quand-même de mise.

Hors ligne

#4 22-09-2021 07:56:18

romuald31
Membre
Inscription : 21-09-2021
Messages : 14

Re : Une W108 250SE auto de février 66 - sortie de garage après 36 ans...

Merci pour vos premières informations.
Je viens d'avoir la confirmation que le moteur est un échange standard fait chez Mercedes.
Le moteur a donc environ 23.000km!! Une bonne chose.

J'ai parcouru la section "injection mécanique" pour m'imprégner des problèmes possibles mais, je ne trouve pas une idée de tarification pour la réfection complète (le cas extrème dans mon cas).

Aussi, le train Ar est affaissé. Il me semble que c'est un problème dû à l'amortisseur compensateur.
Je lis la section "suspension Ar" que généralement l'on remplace ce système complexe et onéreux par un kit Mercedes à simple ressort.
C'est bien cela?

Hors ligne

#5 22-09-2021 08:20:19

Corail
Administrateur
Lieu : Hérault
Inscription : 06-02-2008
Messages : 11 949
Site Web

Re : Une W108 250SE auto de février 66 - sortie de garage après 36 ans...

romuald31 a écrit :

J'ai parcouru la section "injection mécanique" pour m'imprégner des problèmes possibles mais, je ne trouve pas une idée de tarification pour la réfection complète (le cas extrême dans mon cas).

La tarification n'existe pas et l'on ne peut le faire:   fluctuation du taux horaire.
La main d'œuvre pourrait être comptée en heure ... sur quelle base ?
      - celle du taux horaire MERCEDES ? mais actuellement les outils n'existent plus, cette base n'est plus adaptée.
               cette base existe.
      - ce n'est pas le sens donné au site ... et c'est la première fois que cette question se pose.
      - a-t-on la compétence pour le faire ?


Le site fonctionne en utilisant les méthodes de résolution de Pb de l'Industrie;
     - hypothèses posées sous forme arborescente
     - arborescence organisée selon les circonstances (coût, facilité, probabilité, ..)

          Réfection complète de l'injection:
                       * c'est très peu probable (quelques % ?) .. même si cette injection ne fait pas partie de l'échange standard,
                       * probable à plus de 50%: gommage de piston de pompe,
                       * on peut 'regarder' l'usure de la chaine .. celle de ton moteur est neuve (23.000km)
                       * le gommage ne signifie pas du tout 'réfection complète'

          Souris & faisceau électrique
                       * grignotage possible (on ne peut pas rejeter du 90%)
                       * peu probable que cela neutralise le lancement moteur ( < 5%)
                             la technologie de cette époque n'est pas la même que durant les années 90s et postérieures.

          Tarification:
                       * demander un devis (on n'en est incapable pour les raisons ci-dessus),
                       * le pondérer de la probabilité ci-dessus pour obtenir la "tarification de l'aléa".
                       * la tarification "Max" (celle de l'événement) diffère de celle de l'aléa
                               pour être intellectuellement honnête, le 'Max' doit être pondéré du taux de proba de l'événement.
                               Exemple:   estimons le coût de réfection Injection à 10K€
                                                si la proba est de 1%, E(x)= 100€   ... c'est la tarification de ce risque.


romuald31 a écrit :

Aussi, le train Ar est affaissé. Il me semble que c'est un problème dû à l'amortisseur compensateur.
Je lis la section "suspension Ar" que généralement l'on remplace ce système complexe et onéreux par un kit Mercedes à simple ressort.
C'est bien cela?

Pas tout à fait.
Ce système n'est pas complexe .. seulement onéreux.
Il a aussi un impact sur la tenue de route (mise en lacet par exemple mais aussi réaction à la charge sur l'essieu Ar).
Oui, il est possible de revenir à l'époque (années précédentes) où les modèles n'en était pas doté.
Bien différencier une cause imputable à inutilisation d'une non-étanchéité interne suite à usure.


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

#6 22-09-2021 14:32:53

romuald31
Membre
Inscription : 21-09-2021
Messages : 14

Re : Une W108 250SE auto de février 66 - sortie de garage après 36 ans...

Ta logique est implacable.

Cependant, n'ayant pour l'instant eu que des échanges téléphoniques et les photos, je suis un peu obligé de prévoir une fourchette de travaux que j'estime pour l'instant entre 1.500€ et 6.000€ pour la remise en route (hors pneus et cosmétique), afin d'estimer un prix d'achat raisonnable.

Je garde en tête tes interventions pour, quand j'irais voir In-Situ l'auto.

Dernière modification par romuald31 (22-09-2021 15:57:14)

Hors ligne

#7 22-09-2021 15:33:38

Corail
Administrateur
Lieu : Hérault
Inscription : 06-02-2008
Messages : 11 949
Site Web

Re : Une W108 250SE auto de février 66 - sortie de garage après 36 ans...

Je pense la fourchette honnête ..


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

#8 22-09-2021 21:27:29

obo18
actif
Inscription : 04-11-2008
Messages : 1 468

Re : Une W108 250SE auto de février 66 - sortie de garage après 36 ans...

La révision d'une pompe à injection est d'environ 1200 €, avec remplacement des joints, nettoyage des injecteurs et de la pompe. Une remise à neuf ( bi-chromatage des raccords et de toute la visserie, polissage du corps et des plaques, etc...)  sera plus élevée.

En ligne

#9 23-09-2021 07:54:06

romuald31
Membre
Inscription : 21-09-2021
Messages : 14

Re : Une W108 250SE auto de février 66 - sortie de garage après 36 ans...

obo18 a écrit :

La révision d'une pompe à injection est d'environ 1200 €, avec remplacement des joints, nettoyage des injecteurs et de la pompe. Une remise à neuf ( bi-chromatage des raccords et de toute la visserie, polissage du corps et des plaques, etc...)  sera plus élevée.

Merci obo18.
Je pensais à un montant supérieur.

Hors ligne

#10 23-09-2021 07:56:54

Corail
Administrateur
Lieu : Hérault
Inscription : 06-02-2008
Messages : 11 949
Site Web

Re : Une W108 250SE auto de février 66 - sortie de garage après 36 ans...

Sur une base de 1200€    avec 2%    E(x)= 24€    ce n'est pas pas un souci critique.

En restauration, la majeure partie des coûts est issue du châssis.


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

#11 24-09-2021 14:52:08

romuald31
Membre
Inscription : 21-09-2021
Messages : 14

Re : Une W108 250SE auto de février 66 - sortie de garage après 36 ans...

Je pense aller voir cette auto fin octobre et ainsi je pourrais vérifier quelques bricoles qui m'orienteront sur le montant que je suis prêt à payer sans pouvoir l'essayer.

Romuald

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB