MERCEDES-Benz Anciennes


Mercedes W108

Echanges autour des Mercedes-Benz de la seconde moitié du XXe siècle - Entretien et Maintenance

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 25-07-2009 06:45:07

Naoufel
actif
Lieu : Tunis
Inscription : 15-07-2008
Messages : 2 403

un york dans une 240 D

Bonjour,

avant de revivre ma climatisation, circuit ouvert pendant des années ( w123 240D ), il faut étudier, planifier, préparer, collecter les infos ... c'est tous un projet à réaliser ... mais c'est pas facile ..

je pense qu'avant toute opération je doit savoir quelle sont les éléments qui fonctionne et qu'elle sont les éléments en panne.

il y a quelques mois, avant que je monte mon compresseur, je suis aller chez un spécialiste de la climatisation auto pour vérifier mon compresseur york, il m'a dit qu'il ne peut rien vérifier tant que le compresseur est démonté, il dit qu'il doit être monté.

je pense pas que la vérification du compresseur se fait dans les dernières étapes après la fermeture du circuit clim.

supposons qu'il y a une fuite, tout le travaille est à refaire !! ?

merci d'avance pour votre aide.

bonne journée

Hors ligne

#2 25-07-2009 07:22:07

Corail
Administrateur
Lieu : Hérault
Inscription : 06-02-2008
Messages : 8 667
Site Web

Re : un york dans une 240 D

Naoufel a écrit :

... un spécialiste de la climatisation auto ... m'a dit qu'il ne peut rien vérifier tant que le compresseur est démonté, il dit qu'il doit être monté.
je pense pas que la vérification du compresseur se fait dans les dernières étapes après la fermeture du circuit clim.
supposons qu'il y a une fuite, tout le travaille est à refaire !! ?

Ton spécialiste travaille sur un système .... c'est son habitude
qui fonctionne ou qui vient de tomber en panne ...  statistiquement il n'y a qu'une panne

Ton attente est toute différente: tu as à reconstruire un système ... sur la base d'équipements de récupération ... dont tu connais certes l'historique (auto paternelle) mais qui a subit les agressions du temps, de l'atmosphère (humidité, poussière) sans être protégé (circuit sous pression & lubrifié) => statistiquement, tu as des chances pour découvrir de multiples pannes.

Si tout est monté/installé tu testes et que le circuit ne soit pas étanche ... effectivement ce sera à recommencer ... autant de fois que tu penseras avoir trouve LA panne.
En cas de fuites multiples ... tu devras les chercher une par une.

Le YORK est un ancétre .. à ce titre là il est très robuste et devrait être fonctionnant.
Mais il te faut le rincer de l'huile type 'R12' , laisser sécher et remplir d'huile (https://www.mercedes-anciennes.fr/forum … hp?id=1219) compatible 'R134'.
Remplacer également les deux joints de vidange => Acheter une pochette de joints telle que présentée à https://www.mercedes-anciennes.fr/forum … php?id=304 c'est ce qui reviendra le moins cher dans le long terme.
Il te faut l'éprouver (sous pression) => acheter deux raccords clim (pas forcement neufs ... mais il ne les faut pas rouillés): l'un tu le bouches, l'autre tu soudes un raccord Clim ou autre .... c'est simplement pour le pressuriser ... c'est ce qui est montré au message 22 de https://www.mercedes-anciennes.fr/forum … php?id=809

Pour ton projet, il te faut une compétence Clim, une compétence plombier qui pourrait faire sur demande tes travaux et une compétence en électricité


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

#3 25-07-2009 14:57:00

Naoufel
actif
Lieu : Tunis
Inscription : 15-07-2008
Messages : 2 403

Re : un york dans une 240 D

merci pour ces précisions,
j'ai vérifié avec mes parents la cause du démontage du compresseur à l'époque, ben la cause était la fixation du compresseur: le filetage est abimé, sa poulie a tourné jusqu'à l'usure des filetages enfin la poulie du compresseur a touché le cache du calorstat  d'où le bruit (il y a des traces dans mes photos ), alors intelligemment le mécano à démonter le compresseur sans fermé quoique que ce soit.

==> donc en 2001 tous marchait parfaitement.

le compresseur est avec son ancienne huile, j'ai lu dans le dossier 83 qu'il faut changé l'huile à la fin.

est ce que je suit cette idée ou je le vidange maintenant vu que je vais le démonté pour mettre la plaque métallique ?

la plaque métallique est prête à être monté donc cette fois ci je crois que la fixation sera très bonne, je doit vérifier mon condensateur dans les jours qui suivent, le ventilateur du clim je l'ai démonté pour la graisser et la nettoyer, je doit remplacer mes tuyaux, le circuit électrique : apparemment tous les fils y sont mais j'ai pas des compétences dans ce domaine, je poserai mes questions quand l'heure viendra:
donc il reste à me fournir :
- joints pour condensateur et compresseur ( aucune idée sur la disponibilité )
- tuyaux ( disponible )
- bouteille dessicatrice ( j'ai vu une, reste à savoir quelle marque )
- huile compresseur iso 46 ( disponible )
- pressostat ( aucune idée sur la disponibilité )
- remplissage du gaz R134 ( disponible )
- une courroie ( disponible )
- un support de direction assisté le mien est celui d'une 200D acheté par faute, j'ai repéré quelque support dans la casse... la cause: c'est pour ajusté les poulies. ( disponible )

j'espère que j'ai rien oublié, si vous avez des conseilles je suis preneur.

pour confirmer, la détection des fuites se fait lors du tirage à vide ?

Hors ligne

#4 25-07-2009 16:12:42

Corail
Administrateur
Lieu : Hérault
Inscription : 06-02-2008
Messages : 8 667
Site Web

Re : un york dans une 240 D

Je te conseille de rincer le circuit avec les anciens flexibles et le York non encore vidangé pour enlever toutes les traces d'huiles de R12.

Remplacer le joint torique du détendeur (en plus des 2 des flexibles)

Les flexibles remplacés il te faudra alors ajouter de l'huile de retrofit (elle est miscible avec l'autre) et effectivement tu fais le vide ...  24 à 48 heures pour détecter une fuite.

Tu ajoutes un peu  d'Azote (ou de R134), tu fais tourner la clim (quitte à courcircuiter la sécurité de 'manque pression') .. c'est une façon de 'casser le vide' , tu refais le vide puis tu remplis avec 800 à 850g de R134 + huile correspondant à ton travail (bouteille + flexible)

(en plus de ce que tu as cité)


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

#5 25-07-2009 19:42:57

Naoufel
actif
Lieu : Tunis
Inscription : 15-07-2008
Messages : 2 403

Re : un york dans une 240 D

Naoufel a écrit :

- joints pour condensateur et compresseur

oops faute de frappe: c'est pas condensateur c'est le détenteur.

Hors ligne

#6 25-07-2009 19:53:08

Naoufel
actif
Lieu : Tunis
Inscription : 15-07-2008
Messages : 2 403

Re : un york dans une 240 D

Corail a écrit :

Je te conseille de rincer le circuit avec les anciens flexibles et le York non encore vidangé pour enlever toutes les traces d'huiles de R12.

bonsoir
s'il te plait, est ce que tu peux m'expliquer plus comment rincer un circuit et avec quel produit ?

merci d'avance.

Hors ligne

#7 25-07-2009 19:53:45

Corail
Administrateur
Lieu : Hérault
Inscription : 06-02-2008
Messages : 8 667
Site Web

Re : un york dans une 240 D

Tu as deux joints sur : condenseur, evaporateur

Le détendeur à 5 joints : 2 sur les flexibled et les 2 de l'évaporateur + un sur une molette qui protége le trage de la pression de détente

la bouteille à deux joints (ceux des flexibles)


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB