MERCEDES-Benz Anciennes


Mercedes W108

Echanges autour des Mercedes-Benz de la seconde moitié du XXe siècle - Entretien et Maintenance

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 23-10-2017 20:44:36

mercomateur
Membre
Inscription : 04-10-2017
Messages : 49

Trouver l'origine d'un problème électrique sur circuits NON multiplex

A la recherche d'une méthode générale de recherche de pannes lorsqu'on ne dispose que d'un multimètre et du schéma offert par la RTA, donc sans autre moyen que le flair pour localiser les relais (dont les références ne permettent pas toujours d'obtenir une description fiable des fonctions*) et autres "mauvaises masses", connexions défectueuses, isolants poreux, terminaisons oxydées, etc...  je viens solliciter les lumières de praticiens expérimentés.

En sus des premiers éléments de réponses apportés ailleurs par Corail (merci) : repérer sur schéma adhoc en identifiant les fils grâce au code couleur et section des fils et partir de l'alimentation.

Pourquoi ?

D'abord parce que j'ai quelques problèmes de ce type à résoudre (sur T1 207 et 307).

Ensuite parce que je compte sur le retour d'expérience de mes tâtonnements, essais et erreurs pour être utile à bien d'autres (au hasard des rencontres au fil de la route au cours des deux dernières décennies j'ai pu constater que les problèmes électriques plus ou moins aléatoires et/ou difficilement identifiables sont sur les véhicules anciens des casse-têtes récurrents, voire cauchemars, de nombres de leurs possesseurs, dont peu ont bénéficié de formation en assurant les bons réflexes et réflexions).

* Inclus en allant en concession où il est devenu rare de tomber sur un chef d'atelier et plus encore un électricien ayant la mémoire de nos chers vieux engins.

Hors ligne

#2 24-10-2017 09:57:01

Corail
Administrateur
Lieu : Hérault
Inscription : 06-02-2008
Messages : 9 247
Site Web

Re : Trouver l'origine d'un problème électrique sur circuits NON multiplex

Issu du milieu électronique (d'abord par passion: je suis radioamateur, ensuite par profession: qualification de systèmes électroniques), par plaisir j'ai eu le loisir de traquer les pannes, les réparer ou les contourner sur des équipements fort variés .. allant de l'oscillo 585 de Tektro (35kg & 500W de consommation .. à lampes, nuvistors & diodes) aux analyseurs (réseau, spectre, ..).
Parfois, ce fut de la conception ou modification d'équipements existants (hardware de PC, ..).
Professionnellement, ce fut sur du matériel multiplexé piloté par processeurs. (Antennes, ...)
Cet ensemble forgea une expérience peu courante ... sollicitée parfois par des événements secouant notre pays: arbitrage du conflit technologique entre l'Etat et le Consortium du Stade de France (domaine réseaux radio), amélioration des réseaux radios de la PPP (Préfecture Police Paris) dans un contexte anti-terrorisme, Qualification du PCC (Poste Central Commandement) de la PPP, etc ... (Etc = Pompiers, Police, Ville de Lyon, ..).
Amateur (= en latin "celui qui aime") Autodidacte (= ayant appris 'sur le tas' seul) .. ce ne fut pas sans dégâts (ie brouillage 'fort' de 7 brigades de Gendarmerie) et sans 'coups de chance' (sollicité par le Ministère de l'Intérieur .... au moment même du transfert de plainte de la Légion de Gendarmerie de l'Isère au parquet de Lyon)

Cette introduction pour te dire, en quelque sorte comme "praticien expérimenté",:
- la "méthode générale de recherche de pannes" lorsqu'on ne dispose que d'un multimètre et du schéma offert par la RTA,
       * n'existe pas,
                => il faut un cerveau                         (réfléchir, comprendre)
                => dégager le synoptique fonctionnel  (commande par une masse ? un plus ?)
                => connaître les règles et les habitudes de conception du constructeur (MERCEDES en ce qui nous concerne)
       * c'est si vrai .... que cette méthode dépend de l'époque de conception, du constructeur du véhicule, ..
- tu ne peux pas escompter être autonome dans ta démarche si tu ne maitrises pas les items ci-dessus.

Si la "méthode générale de recherche de pannes" existait ... ça se saurait et ferait le bonheur de certains .... roll


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

#3 28-01-2018 09:42:24

mercomateur
Membre
Inscription : 04-10-2017
Messages : 49

Re : Trouver l'origine d'un problème électrique sur circuits NON multiplex

Corail a écrit :

Issu du milieu électronique (d'abord par passion (...)

- la "méthode générale de recherche de pannes" lorsqu'on ne dispose que d'un multimètre et du schéma offert par la RTA,
       * n'existe pas,
                => il faut un cerveau                         ([i]réfléchir, comprendre
)
                => dégager le synoptique fonctionnel  (commande par une masse ? un plus ?)
                => connaître les règles et les habitudes de conception du constructeur (MERCEDES en ce qui nous concerne)
       * c'est si vrai .... que cette méthode dépend de l'époque de conception, du constructeur du véhicule, ..
- tu ne peux pas escompter être autonome dans ta démarche si tu ne maitrises pas les items ci-dessus.

Si la "méthode générale de recherche de pannes" existait ... ça se saurait et ferait le bonheur de certains .... roll

1. Merci pour ta réponse, à laquelle je m'excuse de ne pas avoir répondu suite à erreur de déplacement de mail.

2. La méthode générale, certes, certes... mais de l'embryon de culture électronique sur là "boîte à circuit" reçu pour le Noël de mes 12 ou 13 ans, me reste, hormis le dégoût retiré du fait que quasi rien n'a fonctionné  (tout juste quelques grésillements du circuit radio), que le respect rigoureux d'un arbre loigique permettait à coup sûr de remonter vers composant ou conexion défectueux. Ce qu'au cours de ma vie je me suis toujours appliqué à pratiquer dans mes domaines de compétences (tant que la seule causalité linéaire pouvait
s'appliquer*).

3. De 2 et des quelques identifications de pannes réussies par le passé je tends à inférer (à tort ? ) que s'agissant d'électricité automobile pré-électronique là causalité linéaire doit rester opérationnelle (même si cette conviction tient plus souvent de l'à posteriori "Quel ballot, j'aurais du penser à d'abord vérifier..." faisant suite à des tâtonnements au doigt mouillé dont là réussite devant plus au pot qu'a la logique. Cette logique que je suis venu chercher ici. Et que tout ce que tu me décrit de ton parcours me convainc de te supposer l'interlocuteur parfaitement indiqué en la matière. A commencer pour nous apprendre à lire convenablement les schémas des RTA (inclus nous dire si on peut leur faire confiance**). Et au final obtenir quelque chose comme le manuel de recherche de pannes (de l-éditeur de RTA je crois) dont les arbres logiques m'ont longtemps suffit  (si klaxon., vérifier alternateur, si... etc) adapté à nos anciennes et les effets de corrosion et autres souffrances dues au temps et sévices de propriétaires inconnus mais à l'imagination perverses parfaitement identifiable, elle.

Chiche ? ????

* Comme ça ne mène pas loin dès qu'il s'agit d'humain il a très vite fallu passer au niveau systémique, mais c'est une autre histoire et je vois mal proposer à nos vieilles mécaniques de participer à une thérapie familiale autour du "porteur du symptôme" ???? Autre histoire mais qui renforce ma détermination à ne pas me laisser décourager par l'infiniment moindre complexité d'un tas de ferraille que du moindre gramme de biidoche.

** Me semble me souvenir de composant inexistant sur le schéma et... l'inverse

Hors ligne

#4 28-01-2018 12:11:26

Corail
Administrateur
Lieu : Hérault
Inscription : 06-02-2008
Messages : 9 247
Site Web

Re : Trouver l'origine d'un problème électrique sur circuits NON multiplex

Trouver un composant absent d'un schéma, rectifier la valeur marquée d'un composant sur un schéma ... nécessite un niveau de compétence bien supérieur à celui de "savoir lire" un schéma.
    Reformulation:
                  c'est comme "savoir lire": combien de nos concitoyens, après avoir lu une page ... sont capables de la résumer ?
                  et encore ... tout dépend de la lecture: "Lui"  "L'humanité" ou "Le Monde" ....
roll


Dans "Maintenance" (Maintenir ou rétablir un bien dans un état spécifié afin que celui-ci soit en mesure d'assurer un service déterminé)
existent
           plusieurs fonctionnalités:
                              - Préventive:    * systématique,
                                                     * conditionnelle,
                                                     * prévisionnelle,
                              - Corrective:     * dépannage provisoire  (par exemple celui du 'bord de route' afin de repartir)
                                                     * dépannage durable.
            plusieurs niveaux d'aptitude:
                              - 1er Niveau :   * Réglages simples prévus par le constructeur
                                                            intervention ne sans outillage et à l'aide des instructions d'utilisation.
                              - 2e  Niveau :   * Dépannages par échange standard d'éléments
                                                     * Opérations mineures de maintenance préventive
                                                            intervention possible par technicien habilité (qualif. moy.), outillage portable sur instructions.
                              - 3e Niveau :    * Identification & diagnostic des pannes, réparations par échange de composants 
                                                            intervention de technicien spécialisé, outillage spécifique + appareils de mesure et de réglage,
                              - 4e Niveau :    * Rénovation ou reconstruction avec qualification pour les réglage d'appareils de mesure, d'étalons,
                                                            intervention dans le cadre d'un atelier spécialisé doté d'un outillage général sup. au 3e niveau
                              - 5e Niveau :    * Rénovation, reconstruction, réparations importantes confiées à un atelier central ou à une unité extérieure.
                                                            intervention se situant au niveau d'un constructeur (ou reconstructeur) avec des moyens proches de la fabrication.



Si je comprends bien, tu veux une formation de niveau III, comme ça ... à distances, sur un coin de clavier  big_smile

                  c'est comme                    "sachant lire" .... tu t'estimais professeur en français
                                                        ou  "professeur" . . . . . . . tu te vois écrivain à succès
                                                               "écrivain"     ....  tu te proclames poéte 
roll

s'agissant d'électricité automobile pré-électronique là causalité linéaire doit rester opérationnelle

Ballot je suis ... je ne comprends pas.

..  respect rigoureux d'un arbre logique permettait à coup sûr de remonter vers composant ou connexion défectueux. Ce qu'au cours de ma vie je me suis toujours appliqué à pratiquer dans mes domaines de compétences

Ce fut dans le temps pratiqué par MERCEDES, TEKTRONIX, HelwettPackard ... mais dans notre société moderne ... cela coute trop cher pour trop peu de temps (= la vie commerciale du produit).
Produire un arbre de résolution pour chaque Pb de chaque modèle de chaque type de MERCEDES est un travail sur-humain.
Ce travail sur-humain ... sera bien vite approprié par d'autres ... s'en autoproclamant les géniteurs.
Au niveau d'un site de voitures anciennes, il est plus facile d'aider que de pondre ces arbres.


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

#5 05-07-2020 06:37:24

Corail
Administrateur
Lieu : Hérault
Inscription : 06-02-2008
Messages : 9 247
Site Web

Re : Trouver l'origine d'un problème électrique sur circuits NON multiplex

Pas de réponse ?  ça n'intéresse pas ?


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

#6 06-07-2020 10:00:22

CHTIMI
membre contributeur
Inscription : 27-02-2013
Messages : 1 085

Re : Trouver l'origine d'un problème électrique sur circuits NON multiplex

Bonjour,

Personnellement je ne suis pas in intéressé mais généralement je réponds dans la mesure de mes petites capacités sur les premiers W107 . Un circuit NON multiplex donc un faisceau normal (2 fils entrée ---> 2 fils sortie) ou des faisceaux normaux (plusieurs fils entrée ---> plusieurs fils sortie)

Quand on sait expliquer ce qui ne fonctionne pas, que l'on a le schéma électrique du véhicule en question, il est assez facile et abordable pour la plupart d'entre nous de faire le repérage des entrées et des sorties niveau fils avec un Ohmmètre. Généralement sur les schémas ils sont bien repérés avec leur sections et à quoi ils correspondent.  Il faut aussi des fois débrancher. Ensuite les connections, les fusibles, les relais .. et tout cela par ordre.

Après pour des circuits électroniques c'est plus profond et être un peu plus équipé.

Encore faut-il savoir pour les autres ce qui ne va pas et là j'ai du mal à comprendre.

Dernière modification par CHTIMI (06-07-2020 10:01:43)

Hors ligne

#7 06-07-2020 11:29:33

Corail
Administrateur
Lieu : Hérault
Inscription : 06-02-2008
Messages : 9 247
Site Web

Re : Trouver l'origine d'un problème électrique sur circuits NON multiplex

En fait, ma réponse est mal rédigée:    je souhaitais l'avis de mercoamateur  qui n'a pas réagit.


Pourquoi faire compliqué dans l'expression ?  non-multiplex = câblage habituel.

L'OBD-non-multiplex avait accouché d'un connecteur 38 plots .. multiplex c'est plus simple (moins de contacts) & plus compliqué (il faut 'sonner' le calculateur et ensuite communiquer en mettant les formes).


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB