MERCEDES-Benz Anciennes


Mercedes W108

Echanges autour des Mercedes-Benz de la seconde moitié du XXe siècle - Entretien et Maintenance

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 16-09-2020 12:22:44

RafCamMerco
Membre
Inscription : 05-06-2020
Messages : 103

Carbu SOLEX 36-40 PDSI sur mercedes 409

Bonjour à tous les fans de mercedes anciennes (et/ou nouvelles)

Dans quelques semaines je vais opérer au changement de carburateur.

D'ici là je demanderais peut-être ou peut-être pas des infos, en attendant, voici la photo du nouveau, tout beau, pas tout neuf, mais tout comme, étincelant et brillant comme s'il sortait de l'usine, effectivement, il sort du ré-usinage

mini_IMG_20200916_130856.jpg mini_IMG_20200916_130829.jpg

Hors ligne

#2 16-09-2020 12:48:03

Corail
Administrateur
Lieu : Hérault
Inscription : 06-02-2008
Messages : 9 778
Site Web

Re : Carbu SOLEX 36-40 PDSI sur mercedes 409

ce sera sans moi .. aucune expérience en carbu et celle des moteurs marins ne m'a pas laissé de bon souvenirs: capricieux comme une fausse blonde.


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

#3 15-10-2020 21:49:20

RafCamMerco
Membre
Inscription : 05-06-2020
Messages : 103

Re : Carbu SOLEX 36-40 PDSI sur mercedes 409

J'ai opéré au changement du carburateur, pour commencer, un petit résumé de la raison qui m'a poussé à en acheté un autre plutôt que le (faire) restaurer

Je ne m'étais pas encore inscrit sur ce forum, que j'avais déjà démonté l'ancien carburateur, je vais de mémoire citer quelques points remarqués à ce moment pour expliquer ce qui m'a poussé à vouloir changer entièrement le carburateur (je n'ai pas fait de photo à l'époque) :
   - il manquait le joint du pointeau d'arrivé d'essence  -> le pointeau s'en retrouve alors plus haut que la norme -> et le niveau d'essence dans la cuve en excés
   - il manquait le joint du gicleur "valve power " (appelation en anglais, car j'ai peur de me tromper dans la traduction) -> celui s'en retrouvé vissé trop profondément -> pointeau aplati ainsi que le gicleur aplati et cassé en parti (en butté sur le "power piston assy" qui lui semble par chance en bonne état)
   - Jeux excessif dans l’axe du papillon de gaz -> Prise d'air qui trouble le réglage d'un carburateur
   - etc, j'avais relevé d'autres défauts ...

Sachant que derrière le fonctionnement qui parait simple, se cache de la haute précision, je n'ai pas hésiter longtemps quand j'ai trouvais après quelques heures de recherche, un carburateur solex 36-40 PDSI, tout droit sorti de réusinage. Il avait été indiqué qu'il avait été démonté d'un 408 essence, j'ai un 409 essence, j'ai pris le risque, une fois reçu, j'ai cherché les différences et similitudes.

Je vérifie donc la valeur et référence des différents gicleur et autres éléments visible sans démontage (si je peux éviter de démonter le nouveau carbu pour le moment, je préfère)

les ressemblances :
J'ai cru comprendre que 2 noms de carburateur identique n'ont pas forcement le même type de corps. J'ai vu le chiffre 16 gravé sur les deux :
mini_IMG_20200928_164051.jpg mini_IMG_20200928_162401.jpg

On remarque sur les deux photos une buse (? je ne connais pas les noms de chaque pièces), tout les deux ont la référence 050

jusque là ça semble correct

J'ai regardé en dessous la référence d'un autre gicleur, les deux carbu ont de noté 60
mini_IMG_20200928_164222.jpg mini_IMG_20200928_162432.jpg

Les différences :
Donc la première différence que j'ai vu sans démonté est sur le coté (il me semble que c'est le gicleur du ralenti, mais j'ai un doute), je décide de le laisser pour le moment et tester le moteur en gardant celui-ci (pour rappel, j'ai découvert un moteur bricolé, donc rien ne me prouve que l'ancien a la bonne valeur)

Ainsi qu’un élément électrique sur lequel est marqué 12v, après recherche, j'ai compris que c'est un étouffoir d'air, afin de limiter les explosions moteur  pour qu'il s’arrête de tourner plus rapidement

le mécanisme avant diffère aussi visuellement et sur le fonctionnement aussi, principalement au niveau du starter :
- l'ancien semble avoir un début de course qui intervient uniquement sur l’accélérateur (un ressort n’étant pas compressé suffisamment fort, le volet d'arriver d'air reste ouvert, peut être, par temps très froid le ressort agit différemment), puis le clapet d'air se ferme sur la seconde partie de course.
-  Le nouveau à un starter qui intervient directement sur le volet d'air, et intervient sur l’accélérateur qu'en fin de course

Par curiosité, j'avais essayé de régler l'ancien carburateur avant de le déposer, le moteur prenait bien ses tours, mais impossible d'avoir un ralenti stable, je n'avais pas encore mon compte tout à ce moment, mais en souvenir du son, je dirais à l'oreille que je devais être entre 1000 à 1200 tour au minimum pour que le moteur ne cale pas.

J'ai monté le nouveau carburateur, j'ai régler à l'oreille la vis de richesse, puis descendu le ralenti, puis richesse, puis ralenti.
J'arrive à avoir un ralenti stable et régime moteur beaucoup plus bas.

Je reçois enfin mon compte tour, mon ralenti est à 700 tr/min. Je ne connais pas la valeur requise pour ce véhicule, Si quelqu'un peut me dire s'il le remonter? le descendre? ou le laisser à ce niveau?

J'ai eu besoin de déplacer ce véhicule, donc je suis passer par un controle technique, j'en ai profiter pour photographier les mesures de pollution
mini_IMG_20201007_082326.jpg

ça semble correct pour le contrôle, mais si je peux faire mieux?

Avant que je ne revienne intervenir sur cette partie allumage, il me reste des étapes précédentes (calages distribution et allumage) à vérifier et/ou régler, je ne pas sauter les étapes pour revenir régler le carburateur, mais si j'ai des conseil/infos, ça me permettras peut être de tout faire la même journée.

Hors ligne

#4 16-10-2020 06:30:27

Corail
Administrateur
Lieu : Hérault
Inscription : 06-02-2008
Messages : 9 778
Site Web

Re : Carbu SOLEX 36-40 PDSI sur mercedes 409

Interprétation des mesures:   par 'valeurs admises' j'entends 'valeurs usuelles',
                                                     les valeurs cibles doivent être non pas celles de la législation mais celles du constructeur.

         mesures acquises                         valeurs admises
            2,9 %                       CO                  1,5 %                         Il faudrait connaitre la valeur admise pour ton moteur (ancien, carbu)
                                                                                                    la norme française entre 1972/86 serait    < 4,5%
                                                                                                    je pense que le réglage constructeur serait meilleur que 4,5%
                                                                                                         => Possible que l'on puisse faire mieux:    - réglage de la richesse de ralenti
                                                                                                                                                                       - aération du reniflard,
                                                                                                                                                                       - état: joint de culasse, filtre à air, filtre à huile
                                                                                                                                                                       - mauvaise mélange

            5,8 %                       O2                0,2 à 2 %                     là, il faut gratter car l'écart est significatif:       
                                                                                                                                 - fuite (= entrée d'air) après le mélange ou en échappement
                                                                                                                                 - mauvaise utilisation de l'air: en ce cas la variation du taux d'O2 suit un
                                                                                                                                             comportement inverse de celui du CO2 lorsqu'on modifie les réglages.
                                                                                                                                 - mauvais fonctionnement de l'injection de l'air dans l'admission


            9,7 %                     CO2                10 à 15 %                   RAS

           266 ppm                    HC               50 à 200 ppm               un peu élevé, mais là encore je ne connais pas les valeurs admises pour ce carbu.




En prenant du recul:
          HC élevé + CO élevé  oriente vers une vérification détaillée de l'allumage,
                                                            mais aussi un carburant 'vieux', filtre à air, calage distribution, jeux de soupapes, un moteur encrassé (longs ralentis).

Ma conclusion personnelle:
        - forts bons résultats pour un premier jet
        => vérifier le circuit échappement: cet O2 est responsable de l'écart entre CO et CO corrigé
        => utiliser sur route le moteur pour le nettoyer des longs moments passé au ralenti et refaire ces mesures
             si le taux HC et CO est confirmé    * vérifier le circuit allumage avant toutes retouches sur le carburateur,
                                                               * voir essayer des bougies d'un indice plus chaudes ... car le carburant SP dégage moins de chaleur
                                                                         ce qui n'aide pas les bougies à s'autonettoyer.
        - s'abstenir de retoucher les réglages carbu pour mieux juger de l'évolution après roulage.


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

#5 16-10-2020 21:38:27

RafCamMerco
Membre
Inscription : 05-06-2020
Messages : 103

Re : Carbu SOLEX 36-40 PDSI sur mercedes 409

Merci Corail, je vais relire plusieurs fois les interprétations de mesures pour comprendre au mieux, au faite, je suis surpris de ta réponse, je ne t'attendais pas ici, sur un sujet d'allumage d'un moteur essence "trop capricieux".

Avec du recule :
- carburant vieux : Je ne fais pas le plein actuellement pour éviter le vieux carburant,
           je dirais qu'il à moins de 2 mois, je ne met que du SP98 avec le substitut plomb (le substitut est vieux, c'est celui que l'ancien vendeur à laissé dans le véhicule)
- Filtre à air : Visuellement il semble correct, mais je pense le changement rapidement,
           je connais pas sa date et temps d'utilisation, ni sa marque.
- Calage de distribution : j'ai reçu hier (livraison anormalement longue, enfin... peu importe) un comparateur de précision,
          je vais enfin pouvoir vérifier si le PMH correspond bien au inscription sur la poulie
- Jeux de soupape : j'ai jeté un oeil à l'outillage, il faudrait que je m'active dessus,
          je pense effectivement qu'il serait bon de le régler correctement
- Moteur encrassé : Effectivement, le moteur sort d'une longue période de mauvais fonctionnement, c'est à prendre en compte.

Selon tes conclusions :
- tu as vu juste sur un point, avant d'aller au contrôle, je n'avais pas pris la peine de serrer suffisamment le tube d'échappement relier au collecteur d’échappement,
      celui me semblait avoir était adapté artisanalement (peut être un tube droit plié) et l'angle de plis ne semble pas parfaite pour arriver correctement face au collecteur,
      je pensais tout d'abord le changer, finalement j'ai resserrer d'avantage les pièces qui les raccorde ensemble (vis avec boulon et ressort).
      Au bruit j'ai remarqué la différence, ça fuit beaucoup moins à ce niveau, peut être pas du tout (je pense plutôt : presque pas), mais je ne peux pas affirmer que ce soit parfait.
- Les bougie sont neuves, d'un indice plus froid que celles que j'avais trouvé sur le moteur.
     Les anciennes bougie ne semblait pas vieille, je pourrais les remettre (en vérifiant avec une cale l'écart de l'électrode?)

Hors ligne

#6 17-10-2020 07:14:50

Corail
Administrateur
Lieu : Hérault
Inscription : 06-02-2008
Messages : 9 778
Site Web

Re : Carbu SOLEX 36-40 PDSI sur mercedes 409

J'ai répondu "au premier degré",     càd sans "pondération"       càd  "sans adaptation au contexte".


Le contexte (= le tien):  redémarrage après des interventions lourdes.

Adaptation à ton contexte:
        - il est des réponses à exploiter dès à présent (par exemple cet O2) .. ce que tu as fait
        - il en est d'autres à différer ... après la stabilisation du contexte.
        - la stabilisation (et adaptation des réponses analyseur gaz à ton contexte) est de t'assurer qu'allumage, distribution, .. soient corrects.
             => ce n'est qu'alors que tu pourras exploiter les pistes de l'Analyseur de gaz.

Analyseur de gaz:
        - tu imagines la 'puissance' qu'apporte cet outil dans les amélioration/réglage de ton moteur
        - à 70€ la mesure, aurais-tu intérêt à en acheter un ... qui soit fonctionnel (vérifier lors de l'acquisition) ?               
                j'estime à au moins une dizaine de mesures.
                Au début, il faudra refaire plusieurs fois les mesures:   pour s'assurer de leur répétabilité (appareil de mesures, opérateur de mesures, ..),
                une fois cette répétabilité acquise arrivent la dizaine de mesures proprement dites.

Méthode:
        - Agir du + important vers le - :    le premier point est les conditions de fonctionnement moteur.
                                                           elles sont: conformités, rodage et nettoyage (= utilisation)
                                                           ce qui laisse le temps de trouver un analyseur de gaz à ton prix.
        - Lorsque le moteur sera stabilisé .. sera alors temps d'améliorer sur la base des pistes données par l'Analyseur.
                     C'est la raison pour laquelle j'ai répondu ici à l'analyse des gaz car, au stade actuel, on ne peut pas exploiter (ce ne serait pas raisonnable)

Une règle impérative:
       N'agir que sur UN point à la fois, ... donc ne plus rien changer à partir de maintenant, sinon ... il faudra tout recommencer .. à partir d'une nouvelle analyse de gaz.
       Ainsi, le changement de bougie à indice différent devrait être associée à une mesure de gaz (sinon, ce n'est que bidouillage approximatif).
           Cette piste (bougie) trouve son origine dans la conception de ce moteur + le carburant actuel: ce n'est pas une élucubration,
           et là ... l'on retombe sur la nécessaire stabilisation du moteur.


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB