MERCEDES-BENZ Anciennes


Mercedes W108

Echanges autour des Mercedes-Benz de la seconde moitié du XXe siècle - Entretien et Maintenance

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 09-02-2021 11:28:48

Souslabonneetoile
Membre
Inscription : 06-02-2021
Messages : 5

R107 350 SLC D-jetronic 1972

Bonjour à tous,

Tout d'abord je vous remercie de prendre le temps de vous pencher sur ma voiture.

Mercedes SLC 350 1972 (D-jetronic) boite manuelle 4 vitesses.
260 000 km.
Reprise total du moteur en 2005 à 233 000km (5500€ : dépose et démontage : Piston complet x8, Coussinets bielle, ligne, Réalésage cylindre, ...).
J'attends des précisions sur la dernière révision en 2020. Elle n'a (presque) pas roulé en 2020.

J'ai lu la documentation D Jetronic, notamment VI: LISTES DES PANNES, CAUSES ET REMEDES

Je voudrais vous transmettre précisément le comportement de la voiture.

Pour le contexte, j'ai fait 200km sur autoroute le jour de l'achat. 150km nickel. 125kmh, elle tournait normalement.
Légers soubresauts après 150km, et très vite ça s'est dégradé. Saccade, a coups importants. Il y a eu des ralentissements sur l'autoroute, j'ai calé.
J'ai réussi à rentrer (50km) en roulant en surrégime. 100kmh en 3eme.
Depuis, je l'ai sortie 3 fois sur 5/10km pour faire des essais et identifier la panne. J'évite car j'ai peur d'aggraver la situation. Je pourrai poster une vidéo.

Je pense avoir identifié 2 erreurs d'utilisation:
        - Elle a roulé au SP95-E10 + additif (depuis j'ai purgé le réservoir et mis le plein en SP98 + additif).
        - Elle a été démarré au booster (lu dans le poste de Guillaume).

Pour synthétiser mes constatations :
Négatif :
        - Des a coups très important
        - Impossible de rouler à vitesse stabilisée. 80 120 kmh à 2500tr/min on est secoué assez fortement.
        - Elle ne supporte pas le sous régime. Typiquement : la sortie d'autoroute. Rétrogradage et ralentissement : elle cale à 50kmh.

Positif :
-         Elle a parfaitement roulé les 150 premiers km.
        - Démarre encore au quart de tour
        - Le ralenti est bon. Un peu instable à froid, mais elle monte en température et il tient.
        - Quand on appuie, elle envoie. Elle monte en régime et en vitesse normalement.
        - On peut tenir convenablement le haut régime (je dois rétrograder et être à 4000tr/min pour maintenir une vitesse).

Il y a 10 ans (soit 10 000km), le régulateur de pression carburant a été changé.
Les symptômes étaient proches. Des à-coups.
Aussi il y avait de l'essence qui giclait dans le compartiment moteur. Je ne pense pas connaître cela (pas d'odeur d'essence chez moi).
Il y avait une conso importante à 30L/100. J'ai réalisé moins de 250km, je suis incapable de mesurer la conso.

Cette pièce a été remplacée par une pièce d'occasion. Qui a également une durée de vie limitée.

Je suis sur cette hypothèse. Peut-être peut-elle être testée au multimètre?

J'ai compris que le fonctionnement du D-jetronic (si je ne fais pas d'erreur) est une pompe qui envoie dans les injecteurs un débit en permanence. Tandis que ce régulateur se charge de rediriger le carburant non nécessaire. Cette panne du régulateur, expliquerait que le moteur reçoit trop de carburant à vitesse stabilisé, il saccade. Alors que pendant que j'accélère, le régulateur n'est pas nécessaire puisque le moteur demande le maximum de carburant.

Evidemment, je n'attends pas du forum qu'il répare ma voiture. Des frais seront à engager je le sais.
Ce serait merveilleux que la panne soit identifiée ici, ou qu'à l'inverse des pannes soient exclues. Me permettant d'engager les frais au plus proche de la défaillance.

A bientôt

Dernière modification par Souslabonneetoile (09-02-2021 11:32:12)

Hors ligne

#2 09-02-2021 12:20:09

Guillaume C
Modérateur
Inscription : 04-03-2010
Messages : 2 584

Re : R107 350 SLC D-jetronic 1972

Le régulateur de pression est entièrement mécanique et ne se vérifie donc pas au multimètre.

Il s'agit d'un boîtier renfermant une membrane, poussée d'un côté par un ressort, et de l'autre côté par l'essence venant des rampes d'injecteur.

Si la force exercée par l'essence est inférieure à celle du ressort, la membrane ferme l'accès à la tuyauterie de retour. Si, la pression augmentant dans les rampes d'injecteurs, la force de l'essence dépasse celle du ressort, la membrane est repoussée et libère l'orifice de retour au réservoir.

Le régulateur porte une vis de réglage sécurisée par un contre-écrou qui permet de faire varier la longueur du ressort et donc d'ajuster la pression d'ouverture du régulateur.

Avant toute chose, ne pas se précipiter sur la vis de réglage, ce serait le meilleur moyen de détruire le régulateur.

Dans l'idéal, la vérification du régulateur se fait en intercalant un manomètre dans les rampes d'injecteurs et en vérifiant la pression d'injection moteur tournant. On doit trouver 2 à 2,1 bars (valeur de réglage d'usine) avec une tolérance jusqu'à 2,2 bars. Après arrêt de la pompe à essence, la pression peut retomber rapidement jusqu'à 1,7 bars (voire 1,2), mais ne doit pas retomber à zéro avant un long moment.

En cas de pression supérieure à 2,2 bars, se reporter ici :

https://www.mercedes-anciennes.fr/forum … hp?id=2698

Suivre scrupuleusement la méthode indiquée au paragraphe III.3.

En cas de pression inférieure à 2 bars, vérifier en priorité le débit de la pompe à essence et ne pas intervenir sur le régulateur.

Si tu ne disposes pas d'un manomètre, je pourrais te proposer d'autres contrôles plus sommaires mais ne pas toucher à la vis de réglage sans avoir vérifié la pression à l'aide d'un manomètre.

Hors ligne

#3 09-02-2021 13:08:31

Triporteur 31
Membre
Inscription : 24-02-2014
Messages : 26

Re : R107 350 SLC D-jetronic 1972

anecdote:

j'ai acheté une W123 230E, arrêtée au sec depuis quelques années. Une batterie, un peu d'essence et je fais un essai de 10 km avant d'acheter le bolide.

N'ayant pas de plateau, je prends la route (100Km) en espérant que ça va aller....

au bout de 5 km, la voiture soubre-saute, pas moyen de monter le régime moteur. Je m'arrête, regarde, écoute et n'ayant pas trop de solution, je repars...

Pour faire simple, j'ai fais 60 KM en m'arrêtant 5 minutes tout les 4 ou 5 km. À chaque fois ça repartait bien et puis, soubresauts importants, moteur chaotique....je pensais ne pas y arriver...

Et puis, la magie, la chance, l'opération du ST ESPRIT, la voiture a fait les 40 derniers km sans soucis.

depuis, plus de soucis de ce côte là. Pendant un plein ou deux j'ai mis un verre d'huile moteur dans le réservoir pour préserver une pompe à essence qui sifflait un peu....(solution évoquée sur le site).

Voilà, pas de conseil, pas de solution, juste un retour d'expérience sur des symptômes ressemblants.

Hors ligne

#4 09-02-2021 13:53:42

Corail
Administrateur
Lieu : Hérault
Inscription : 06-02-2008
Messages : 11 148
Site Web

Re : R107 350 SLC D-jetronic 1972

Merci de ton intention,    Oui ... mais ce n'est pas du tout la même chose:

   - différence de dates:  année 72 pour l'une, 82 ?  pour l'autre: les composants varient, principalement les caoutchoucs,
           caoutchouc facilement attaqué par le SP ... l'alcool (E10) sert aussi de solvant (transport de vieilles gommes) mais attaquera
            aussi certains traitements de surfaces (aluminium en particulier)
   - différence de technologie: injection électronique pour l'ancienne, injection mécanique pour la seconde,
           l'injection électronique des années 70s est plus proche de celle des années 90s que l'injection K ou KE (mécanique).

C'est la motivation de ces forums au thème bien identifié:
   - la pompe injection mécanique Ess des années 60/70 est semblable à celle des Diesel            => même forum car même Pbs
   - l'injection Ess des années 80s se passe de pompe en ligne: elle utilise un doseur/distributeur => Pbs différents



D'autre part:

   - à 100km/h le V8 en 3e semble à un régime correct (pas vraiment en s/régime),
   - booster et SP- E10 ne sont pas à conseiller.


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

Hors ligne

#5 03-05-2021 09:01:19

Souslabonneetoile
Membre
Inscription : 06-02-2021
Messages : 5

Re : R107 350 SLC D-jetronic 1972

Bonjour à tous,

Quelques temps plus tard j'ai des éléments à apporter.

J'ai remplacé l'allumage (bougies, faisceaux, bobines, delco) et pompe / filtre à essence.
Par du Bosch neuf. L'état était douteux, et ça me permet de circonscrire facilement les doutes en amont de l'injection.
Et c'est moins délicat à réparer que le fameux Djettronic.

La voiture roule mieux, et moi aussi je roule mieux. Si je maintiens dès le départ une conduite douce, la voiture arrive à gérer .
Il est tentant d'appuyer sur le V8, elle part avec ses 200cv, mais après on le regrette car elle n'arrive plus à retrouver son rythme et il faut libérer la pédale pour qu'elle arrête les a coups. Comme si elle devait digérer un trop plein d'essence non consumé dans les rampes?

Ce qui est indéniable, c'est qu'il y a un lien avec le temps / l'humidité / la pression atmosphérique.
Quand il fait beau et sec, elle se conduit presque normalement.
Quand le temps est couvert, les difficultés arrivent. Mes problèmes sont apparus sous une grosse averse. La voiture n'était plus contrôlable.

J'ai pas mal lu vos travaux, et il y a pas mal de capteurs autour de ce système. A votre avis, lequel devrait être testé en premier.

J'ai repéré le Capteur, température de l'air d'admission (0 280 130 006). Un autre post décrit le même problème, en l'absence de ce capteur.
Je n'ai pas testé le mien, mais il est là. Bien qu'elle coûte qu'une vingtaine d'euros, elle est introuvable.

ps : je n'incrimine plus le régulateur de pression. Je l'ai remplacé par un standard avec manomètre intégré réglé à 2bars, la conduite est la même. J'ai remis la pièce d'origine.

Merci de votre aide.

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB