MERCEDES-BENZ Anciennes


Mercedes W108

Echanges autour des Mercedes-Benz de la seconde moitié du XXe siècle - Entretien et Maintenance

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 22-07-2021 10:57:40

Corail
Administrateur
Lieu : Hérault
Inscription : 06-02-2008
Messages : 11 814
Site Web

Histoire: R12 ... R134 ... R1234y et R413

Le R1234yf , initié par Honeywell et DuPont, devait remplacer le R134a au début des années 2010, qualifié alors de puissant gaz à effet de serre par les écologistes.
=> Que s'est-il donc passé pour que "rien ne changea ?"


Oui, en étudiant les propriétés du R134a qui succéda au "méchant R12", force est de constater qu'il n'est pas blanc-bleu.
Quelques effets:
     - au contact d’une surface chaude ( > 250 °C) il se décompose en donnant notamment du Fluorure d’Hydrogène,
       comme le R12
       Fluorure d’Hydrogène devenant de l’acide Fluorhydrique au contact de l’eau (par ex. celle des tissus vivants, notre peau
     - la cornée de nos yeux et les tissus pulmonaires sont particulièrement critiques,
     - il génère de sévères brûlures par contact avec la peau, même sur de petites surfaces, brulures peu douloureuses.
     - ces brûlures peu douloureuses masquent les dégâts internes pouvant entraîner la mort en cas d'absence de soins,
     - il perturbe le métabolisme du Calcium, induisant de sévères troubles cardiaques.
     => par contre, il n’est pas inflammable (Source: INRS/ Institut National de Recherche et de Sécurité, Doc 969 ).


Le R1234yf devait succéder au R134, ce que le groupe Daimler refusa!
     -  il n’est pas plus dangereux que son prédécesseur au point de vue toxicité des produits de décomposition,
             il serait plus honnête d'écrire "il est tout aussi dangereux"
     - il est inflammable, ce qui peut faire la différence pour une utilisation en automobile, en cas d’incendie.

On a put lire, sur le site de BOSCH (Communiqué de Presse AA 11.30 HF/ND du 11/09/2011) :
« Les systèmes de climatisation des véhicules particuliers et utilitaires d’un poids total inférieur à 3,5 tonnes, dont l’homologation de type a été délivrée depuis début 2011, doivent contenir le nouveau réfrigérant R1234yf.
       Le réfrigérant R134a employé ultérieurement est devenu quant à lui obsolète suite aux normes plus strictes du nouveau règlement européen sur les produits chimiques et la protection du climat qui fixe une valeur limite pour le potentiel de réchauffement planétaire (PRP) des substances utilisées.
       Le réfrigérant R1234yf, est donc plus écologique que son prédécesseur mais reste hautement inflammable et doit donc être manipulé selon des règles de sécurité drastiques
».

+ tout aussi dangereux par ses produits de décomposition,
+ risque d’incendie est difficilement niable
        le collecteur d’échappement atteint normalement des températures supérieures à plusieurs centaines de degrés,
        le risque d’incendie est difficilement niable (accident, carambolage ou simples fuites)
=> Tel fut l'argumentaire du groupe Daimler, s'opposant aux gouvernants français .. obligés d'avaler leurs serviettes.
                                                        Coupure de Presse, début 2012
                                                          mini_gaz_po10.jpg

Attachons nous aux tests de sécurité du R1234yf ayant conduit à l’homologation par le SAE: Ils ont été effectués par Honeywell et DuPont, qui sont également les fabricants du produit et qui détiennent en exclusivité les brevets.

      - validité de tests effectués:  se pose le problème d’une éventuelle collusion des certificateurs avec  les Honeywell et DuPont
            qu'une étude de « l’environnement juridique autour des brevets de Honeywell et DuPont » ne clarifie pas du tout!

Voilà comment le R134 continue d'être utilisé.

Les écologistes ??:
    Ils reprochèrent au R1234yf d’être inflammable et maintenant générateur de gaz toxiques, sans proposer de solution viable (le CO2 parait inadapté au contexte automobile).

Reprenons le tableau des arborescences de Gaz de substitution:  mini_clim-Tableau-xJMS.jpg


Les "Ptis-malins" qui se gobergeaient d'une mutation en R413A se sont enfermés dans une nasse:
      - disponibilité en R413A quasi-nulle (= allez donc trouver un équipement prenant en charge votre gaz roll )
                même Google ne trouve rien à proposer.    Normal: il n'est plus fabriqué.
      - impossibilité de remplacer ce R413A par du R134 (réactions chimiques) ... sauf à tout rincer  (.. et encore !?)
                la 'petite' économie du passage en R413A  revient fort chère ...
      - position de MA en 2009: https://www.mercedes-anciennes.fr/forum … hp?id=1310
                le scénario était prévisible: la stratégie étant de 'pomper' du fric en appâtant avec du 'pa-cher'.

Dernière modification par Corail (22-07-2021 19:47:35)


Achat d'occasion: 220SEb/C (1991) 230TE (2005) 280CE (2005), 320CE (2012),
Achetés neufs:     300D (aout 1980) & 300TD (novembre 84)

En ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB